Comment favoriser l’engagement en formation ? | Guide

  Votre audience est peu dynamique et encore moins participative quand vous donnez un cours ? Vous percevez une attitude passive, un manque de motivation, une envie d’être ailleurs ou un décrochage chez vos stagiaires lorsque vous dispensez une formation ? Attention ! Que ce soit en présentiel ou à distance, rendre les personnes en formation réceptives à l’enseignement suivi est une condition sine qua non pour favoriser leur progression. Dans le domaine pédagogique, l’engagement en formation se définit comme le fait de se mobiliser, de rester concerné et de persévérer pour devenir acteur de son parcours de montée en compétences. En tant que formateur, c’est précisément l’état d’esprit que vous devez insuffler à vos élèves pour alimenter la flamme de l’apprentissage.

Comment réussir à impliquer durablement les apprenants ?

Compréhension, personnalisation, clarté, flexibilité, accessibilité, stimulation, ludisme, accompagnement, avancement collectif, etc. : découvrez immédiatement les clés du succès !

Comprendre les apprenants pour les engager avec du contenu de formation personnalisé

Si un parcours pédagogique ne répond pas aux attentes et au projet professionnel de l’apprenant, ce dernier ne se sentira pas suffisamment concerné pour s’engager pleinement dans son cursus. De ce fait, favoriser l’engagement en formation passe d’abord par une compréhension minutieuse des personnes qui souhaitent monter en compétences. Comme lorsqu’on développe un produit ou un service, il faut partir des utilisateurs finaux pour proposer une solution adaptée.

Mettre les apprenants et leurs besoins de formation au cœur du processus

Le moyen le plus fiable pour obtenir une synergie totale entre le profil des apprenants et la formation dispensée est de mettre les élèves au centre du processus. Cette approche vise à identifier les leviers à actionner pour capter leur attention, les motiver et les engager de manière continue. Dans cette optique, la méthode à appliquer consiste à : · analyser les profils ; · écouter les besoins ; · recenser les objectifs personnels ; · être attentif aux comportements de chacun. Par exemple, vous pourrez dégager des préférences selon les générations. Les jeunes actifs seront plus engagés si vous leur proposez des modules courts et interactifs agrémentés de gamification et de social learning.

Apporter de la cohérence par rapport au projet de formation des apprenants

Face à des apprenants dont l’objectif est de valider des acquis, d’évoluer professionnellement ou de reconvertir, vous devez replacer le contenu de la formation dans un cadre qui reflète de réelles situations de travail ou problématiques de terrain. Apporter du sens et du concret est un bon moyen pour faire comprendre aux stagiaires en quoi l’enseignement leur permettra de développer les compétences et aptitudes nécessaires pour relever les défis du quotidien. Cela créera naturellement de l’engagement chez les individus qui aspirent à se perfectionner pour améliorer leur employabilité à l’issue de la formation.

Bien cadrer l’ingénierie de formation… mais laisser de la liberté pour ne pas brider l’engagement des apprenants.

Apporter de la clarté dans l’esprit des apprenants est un pilier de l’engagement en formation professionnelle. Pour que personne ne soit jamais perdu, vous devez cadrer vos parcours de montée en compétences. Le but est d’être le moins évasif possible en donnant aux stagiaires une structure facile à comprendre. Celle-ci servira alors de boussole pour garder le cap tout au long de l’apprentissage. Néanmoins, même si poser les grandes lignes est essentiel pour éviter les risques de dispersion et de décrochage des élèves, ne soyez pas rigide ou irréaliste dans votre enseignement. Les apprenants ne veulent pas se sentir prisonniers. Ils n’ont pas non plus envie d’être mis sous pression par leur employeur ou par l’organisme de formation.

Définir précisément les contours du programme de formation pour éviter les doutes et le décrochage

Dans la construction d’un parcours pédagogique, fixez toujours précisément la forme, les objectifs, les étapes, les échéances, les enjeux et toutes les règles du jeu. Faites également en sorte que les intérêts, les apports et les bénéfices du cursus soient visualisés et intégrés par toutes les parties concernées (apprenants, employeur, formateur, etc.). Afin d’y arriver, vous pouvez utiliser la méthode QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi) en exposant les réponses aux questions suivantes (liste non exhaustive à adapter selon les circonstances) : ● Quel est l’objectif de la formation ? Quel est le format (distanciel, présentiel ou blended learning, intra ou interentreprises, formation courte ou longue, etc.) ? Quel est le plan de formation ? Y a-t-il un examen à la fin pour obtenir une qualification, un diplôme ou une certification ? ● Qui est concerné par la formation ? À quels profils d’individus s’adresse-t-elle ? ● Où la formation se déroule-t-elle exactement ? Où trouver les informations dont on a besoin ? ● Quand commence et prend fin la formation ? Quelles sont les échéances à respecter durant le cursus ? ● Comment la formation se passe-t-elle ? Comment les cours sont-ils dispensés ? De quelle manière s’organise le programme ? Comment les supports pédagogiques, ressources ou documents sont-ils fournis ? ● Combien de temps prend la formation ? Combien faut-il suivre de modules ? ● Pourquoi se former en suivant ce programme ? Quels sont les enjeux de la formation ?

Créer un système d’apprentissage flexible pour booster l’engagement en formation

Pour rester impliqués durablement, les apprenants ont besoin de flexibilité et de réalisme. S’ils se sentent contraints ou incapables de suivre une formation, ils ne prendront aucun plaisir et abandonneront en cours de route. Ainsi, à l’intérieur du cadre défini au préalable, laissez-les créer leur propre cycle d’apprentissage selon leurs disponibilités et leurs préférences. Offrir la possibilité de s’autogérer en choisissant le lieu, le moment et le format qui convient le mieux n’est pas synonyme de liberté totale, mais d’autonomie pour devenir le pilote de sa montée en compétences. Dans de telles circonstances, l’engagement est alors véritablement boosté.

Créer une expérience d’apprentissage aux petits oignons pour favoriser l’engagement en formation

Pour optimiser l’engagement en formation, il est essentiel de soigner l’expérience utilisateur et d’installer un environnement de confiance. Dans cette optique, plusieurs éléments permettent de renforcer le plaisir d’être là pour apprendre et l’envie de s’investir durablement dans son parcours de montée en compétences. Décryptons-les.

Un parcours de formation accessible pour un taux d’engagement renforcé

Pour créer un taux d’engagement fort chez les apprenants dans un contexte qui prône la flexibilité, il faut rendre le dispositif de formation le plus accessible possible. Les personnes en formation ne veulent pas attendre pour obtenir les informations souhaitées. Contenu, documents, suivi de la progression, feedback, etc. : elles désirent que tout soit disponible instantanément. Dans le cadre d’une formation en présentiel, vous avez intérêt à avoir un interlocuteur identifié pour fournir les renseignements demandés ou répondre aux questions de manière immédiate. Dans un contexte e-learning, vous pouvez mettre en place une plateforme LMS (Learning Management System) intuitive et ergonomique. Toutefois, les solutions LXP (Learning Experience Platform) responsive design seront encore plus adaptées pour dynamiser l’engagement en formation. Complémentaire aux LMS, ces outils interactifs stimulent la motivation de l’apprenant par le biais de contenus pédagogiques personnalisés, évolutifs et accessibles sur différents types d’appareils (ordinateur, tablette, smartphone, etc.). Évidemment, la technologie ne peut pas se substituer complètement à l’humain. Lors d’une formation en ligne, une personne réelle doit rester en contact avec les apprenants pour les accompagner.

Des contenus courts, variés et ludiques pour apprendre sans s’ennuyer

Pour qu’un cursus pédagogique soit vraiment engageant, il faut éviter de le rendre rébarbatif. Dans ce sens, privilégiez les modules courts et impactants qui vont à l’essentiel. Sans perdre en qualité, il est préférable d’épurer en supprimant les éléments superflus sans valeur ajoutée. Que l’on parle d’une formation à distance ou en présentiel, mettez du dynamisme dans votre manière d’animer et profitez également de la palette de formats à disposition (texte, image, audio, vidéo, etc.) pour varier vos contenus. Votre enseignement sera ainsi moins monotone et plus captivant. Enfin, utilisez des techniques stimulantes de ludopédagogie qui incitent au passage à l’action, tout en permettant le droit à l’erreur pour progresser. Pour cela, rendez l’apprentissage plaisant et impliquant en vous appuyant sur des outils de gamification (serious game, quiz, jeux de rôle, concours et défis avec récompenses, réalité virtuelle, etc.) et des exercices de mise en application. Sur ce dernier point, simulez au maximum des situations réelles pour donner du sens. Utilisez aussi le storytelling pour créer un environnement engageant faisant écho à l’expérience ou au futur quotidien des participants sur leur poste de travail (problème opérationnel, difficulté rencontrée, etc.).

Le tutorat et le social learning pour motiver la montée en compétences des apprenants

Dans un processus d’apprentissage, les risques de décrochage, de procrastination, de découragement et d’abandon en cours de route augmentent avec le sentiment d’isolement. Pour motiver la montée en compétences et maintenir l’engagement en formation, le tutorat est alors un premier outil efficace. À la fois guide, accompagnateur et encadrant, le tuteur sera essentiel pour soutenir les stagiaires, répondre aux questions, apporter des solutions aux difficultés rencontrées et assurer un suivi pédagogique. En matière d’entraide, le social learning est une seconde approche redoutable. En effet, la notion de groupe est importante pour engager les apprenants. Si vous voulez créer de l’interaction et du dialogue constructif, encouragez les exercices collectifs et les travaux par équipes. Dans le cadre d’un apprentissage digital, exploitez aussi au maximum les outils de communication en ligne (réseaux sociaux, forum, chat, blog, etc.) pour partager du contenu, encourager les échanges et consolider une communauté d’apprentissage. Enfin, si vous croisez le coaching et l’aspect collaboratif, vous pouvez aussi mettre en place des programmes de peer coaching. Dans le cadre d’une action de formation, ce concept est particulièrement engageant puisqu’il demande à chaque individu d’accompagner l’un de ses pairs afin de l’aider à progresser. Tout le monde finit par rester concerné pour s’épauler et se motiver à développer ses compétences professionnelles.

Engagement en formation : le mot de la fin

Et voilà ! Grâce à cet article, vous connaissez désormais les bonnes pratiques à suivre pour booster l’engagement en formation. Chez Moortgat, nous créons des programmes blended learning et e-learning ces règles. C’est en appliquant cette pédagogie que nous arrivons à impliquer durablement les apprenants pour qu’ils développent de nouvelles connaissances et compétences. Vous avez besoin d’améliorer vos pratiques managériales ou de renforcer certaines soft skills ? Misez sur nos formations sur-mesure et n’hésitez pas à contacter nos experts pour discuter de votre projet !

Parlons de vos objectifs de formation !

Vous êtes à la recherche de méthodes éprouvées pour améliorer vos compétences en management et conduire votre équipe vers le succès ? Vous êtes au bon endroit ! Notre formation en management d’entreprise est conçue pour vous offrir les outils et techniques nécessaires pour devenir un leader inspirant.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonne toi à notre newsletter pour ne rien rater

Recevez les nouvelles de Moortgat 2 fois par mois !

Articles similaires

Design-sans-titre-46
Emootio

Qu’est-ce qu’un team building ?

Dans le monde professionnel, le travail en équipe est primordial. Un bon esprit d’équipe permet d’améliorer la productivité et la satisfaction des employés. Mais comment

Vous avez des questions sur nos formations ?

Vous êtes à un pas de transformer votre carrière et votre entreprise. Moortgat est l’organisme de formation qu’il vous faut ! Vous voulez savoir comment ?