Retour au Bureau des Salariés : Comment Gérer la Reprise ?

 
 
 
 
Vous avez l’intention de faire revenir vos collaborateurs sur place pour exercer leur activité professionnelle ? Attention ! Il y aura un avant et un après la crise sanitaire de la Covid-19 en matière d’organisation du travail. Vivre dans le passé et se comporter comme si rien n’avait changé, c’est tomber dans le déni. La reprise en présentiel devra tenir compte des tâches à effectuer, mais aussi des aspirations individuelles de chacun. Il n’y a donc pas de formule universelle pour la réussir. Si vous voulez remotiver et réengager tout le monde dans l’intérêt collectif, l’objectif sera de trouver votre propre fonctionnement pour procéder au rapatriement de vos équipes avec le bon dosage. Comment gérer le retour au bureau des salariés, alors que le télétravail s’est démocratisé ? Éléments de réponse.
 

Différentes attentes face à la reprise : une situation à comprendre

 
Aujourd’hui, les collaborateurs n’appréhendent pas tous le retour au bureau de la même manière. Le bilan du télétravail et les volontés personnelles sont loin d’être uniformes. Chacun a tiré ses propres leçons de cette expérience. Et c’est primordial de le comprendre pour gérer correctement la reprise !
 

Des salariés sont vraiment impatients de revenir au bureau…

 
Certains salariés sont conservateurs et estiment que travailler en présentiel est incontournable. Le télétravail imposé durant la crise de la Covid-19 a été compliqué à vivre pour ces individus. Ils ont fait un effort et se sont montrés solidaires à cause du contexte exceptionnel, mais ont hâte de reprendre leurs anciennes habitudes. Dans leur esprit, travailler au bureau est notamment essentiel sur le plan de la sociabilisation. Le manque d’interactions physiques en a même conduit certains à des situations de détresse psychologique (burn-out, dépressions, etc.). Ils sont donc impatients de retrouver leurs collègues, mais aussi enthousiastes à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes pour élargir leur réseau professionnel.
 

… mais d’autres ne veulent plus arrêter le travail à distance

 
À l’inverse, certains salariés n’ont absolument pas envie de revenir travailler au bureau. L’inquiétude sanitaire justifie encore parfois ce rejet. Néanmoins, s’ils ne souhaitent pas remettre les pieds dans les locaux de leur entreprise, c’est surtout parce qu’ils ont pris goût au télétravail. En quête d’autonomie, de liberté, de flexibilité et de bien-être, ces personnes ont notamment apprécié de :
  • pouvoir s’organiser à leur guise pour remplir leurs objectifs ;
  • mettre fin à la routine pénible et chronophage des transports ;
  • trouver un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle ;
  • rester à l’écart des conflits, des relations anxiogènes, d’un management stressant ou d’une ambiance de travail toxique.
Bref, même s’ils adorent leur boulot, l’expérience du télétravail a été trop positive pour ces collaborateurs. Ils se sont adaptés et ne veulent pas retourner en arrière. Dans leur tête, s’ils reviennent sur place, c’est uniquement pour effectuer une tâche impossible à réaliser à distance ou accéder à des services indisponibles à domicile.
 

Présentiel + télétravail : la solution hybride plébiscitée

 
Au milieu des extrêmes, il y a des salariés qui apprécient les avantages du télétravail, mais qui ressentent aussi le besoin d’être parfois au bureau. Ce qui compte le plus pour eux, c’est leur confort et leur bien-être. Ainsi, si l’environnement de travail en présentiel est sain et bienveillant, ils ne rechigneront pas à se rendre dans les locaux de l’entreprise. Néanmoins, ils aspirent également à la flexibilité et sont partisans d’un fonctionnement hybride. S’ils en ont besoin ou si leur présence n’est pas essentielle, ils souhaitent donc pouvoir travailler à distance certains jours.
 

Comment gérer le retour au bureau des salariés ?

 
Les différences comportementales des collaborateurs face à la reprise du travail en présentiel doivent vous alerter en tant que dirigeant ou manager. Pour que le retour au bureau des salariés se déroule dans les meilleures conditions, adopter une approche personnalisée et bienveillante sera fondamental. Et pour ça, il faudra écouter, rassurer, accompagner et bien communiquer.
 

Écouter les salariés pour comprendre leurs attentes personnelles face à la reprise

 
Le retour au bureau des salariés doit passer par un dialogue ouvert et constructif. Vous devez comprendre les ressentis, les angoisses, les préoccupations et les motivations individuelles pour pouvoir réorganiser correctement le travail en présentiel. Vous ne ferez pas revenir vos équipes avec le bon état d’esprit si vous les brusquez ou installez un rapport de force. En effet, gérer la reprise, c’est aussi réengager, remobiliser et remotiver tout le monde. Ce n’est donc pas en aggravant les inquiétudes que vous y arriverez. Ainsi, avant de rapatrier vos collaborateurs, laissez-les s’exprimer et écoutez attentivement ce qu’ils ont à dire :
  • Comment ont-ils vécu la crise ?
  • Comment se sentent-ils mentalement, physiquement et émotionnellement ?
  • Qu’ont-ils pensé de l’organisation mise en place pendant cette période si particulière ?
  • Qu’est-ce qui a fonctionné selon eux en télétravail ?
  • Quels problèmes ont-ils rencontrés ?
  • Qu’aimeraient-ils conserver parmi les nouveautés qu’ils ont découvertes ?
  • Sont-ils prêts à retourner exercer leur métier dans les locaux de l’entreprise ?
 
Comment trouver la bonne formule pour gérer le retour au bureau des salariés ?
 
 
 
 
L’idéal reste d’accueillir chaque salarié en entretien individuel (par visio ou en face à face). L’échange doit être mené avec empathie et bienveillance. Ce n’est ni un interrogatoire ni un procès. N’essayez donc pas d’orienter les réponses ou d’imposer votre vision de la situation. Pour que votre interlocuteur puisse se livrer librement, instaurez un climat de confiance et ouvrez juste vos oreilles.
 
Par ailleurs, des échanges collectifs pourraient également lancer certains débats qui vous apporteront des indications précieuses. Si des individus ont peur de s’exprimer à visage découvert, effectuer un sondage avec des réponses anonymes vous donnera certaines tendances.
 

Rassurer les collaborateurs pour accompagner au mieux le retour du travail en présentiel

 
Si vous vous êtes montré à l’écoute de vos collaborateurs, vous avez normalement pu identifier :
  • ceux qui ont absolument besoin de retourner travailler dans vos locaux ;
  • ceux qui veulent mixer les modes de travail en présentiel et à distance ;
  • ceux qui s’accommodent bien à toutes les situations ;
  • ceux qui sont réfractaires à l’idée d’abandonner le télétravail.
Pour organiser le retour au bureau des salariés en évitant les frustrations, votre objectif sera désormais de rassurer chacun en lui expliquant clairement ce qu’il est possible de faire et en l’accompagnant au mieux pour trouver son équilibre selon sa situation. Vous ne pourrez pas accepter l’ensemble des demandes, mais donnez à tous la sensation d’être traités justement. Si vous montrez que vous cherchez des solutions qui prennent en considération les attentes personnelles, vous ferez face à des individus plus enclins à coopérer pour le collectif.
 
Au moment de trancher, tenez également compte de l’éventuelle fragilité psychologique de vos collaborateurs. Si certains ne supportent plus le télétravail, il faudra penser à les rapatrier en priorité. Au contraire, si le retour en présentiel crée de l’anxiété, ne forcez pas la main et ne vous moquez pas des appréhensions. Ces comportements seraient contre-productifs en matière de performance et catastrophiques sur le plan humain.
 

Bien communiquer pour faire vivre les règles de travail au bureau… et à distance

 
Dès que vous aurez tout préparé pour faire revenir vos équipes dans vos locaux, il vous restera à diffuser les informations à tous. Et là, vous devrez vraiment soigner votre communication interne. Pas de messages flous ou ambigus ! Répondez clairement aux interrogations sur :
  • les jours de présence requise au bureau et ceux avec possibilité de télétravail ;
  • les conditions de travail en présentiel et à distance (horaires, plannings, outils à disposition, etc.) ;
  • les consignes gouvernementales en vigueur et les mesures sanitaires à respecter ;
  • les règles de vie et les gestes barrières appliqués dans l’entreprise ;
  • le nombre de personnes autorisées au maximum dans les locaux ;
  • etc.
Bref, pour que le retour au bureau des salariés se déroule parfaitement, votre discours doit être délivré avec une extrême précision sur tout ce qui concerne l’organisation du travail, la coordination des équipes et le fonctionnement global adopté par votre structure. Envoyez des mails, préparez un guide, organisez une visioconférence, mettez des affiches, etc. : faites ce que vous voulez, mais tout le monde doit être tenu au courant. Par exemple, si vous ne souhaitez pas que les gens prennent à la fois le vendredi et le lundi en télétravail, ça doit être clair.
 

3 conseils à suivre pour motiver les salariés de retour au bureau

 
Pendant les périodes de confinement, vos collaborateurs ont évolué. Ils ont gagné en autonomie, sont encore plus à l’aise avec les outils digitaux et privilégient leur bien-être. Aujourd’hui, ils sont disposés à poursuivre les missions qui leur sont confiées, mais sans perdre ce qu’ils ont acquis. Dans cette optique, voici 3 conseils à suivre pour booster leur motivation au bureau et les accompagner vers un épanouissement professionnel.
 

1. Faire évoluer ses pratiques managériales envers les collaborateurs

 
Projetez-vous vers l’avenir pour réussir la reprise ! Réinstaurer le travail en présentiel sera nécessaire, mais il faudra distinguer les missions qui demandent une présence physique des salariés et celles qui peuvent être effectuées en télétravail. Ainsi, si maintenir le lien à distance fut un défi de taille pour les managers pendant le confinement, le challenge sera désormais d’arriver à gérer des équipes hybrides et de coordonner tout le monde. Un management favorisant l’échange, l’écoute et la confiance aura donc toute sa place pour atteindre cet objectif.
 
3 conseils à suivre pour motiver les salariés de retour au bureau
 
 
 
 

2. Planifier des moments de convivialité entre collègues au bureau

 
Après le retour au bureau des salariés, l’une des priorités sera de refonder le collectif. Dans ce sens, organiser des moments de vie conviviaux (avec respect du protocole sanitaire) s’avèrera primordial pour :
  • resserrer les liens entre collègues ;
  • fédérer les collaborateurs et retrouver un esprit d’équipe ;
  • renforcer l’engagement et le sentiment d’appartenance à l’entreprise.
Que ces instants en commun soient des pauses-café, des déjeuners, des jeux, des activités sportives, des afterworks ou autres, ils doivent être placés sous le signe de la bonne humeur et du partage.
 

3. Repenser l’espace de travail pour favoriser l’épanouissement des salariés en présentiel

 
Après la période de télétravail, certains salariés ne jurent que par le flex office, car ils souhaitent évoluer dans un cadre confortable qui ressemble à leur lieu de vie. À l’inverse, d’autres ne veulent pas entendre parler d’open space. Ils sont juste impatients de s’enfermer dans leur propre bureau pour pouvoir se concentrer plus facilement, mais aussi parce qu’ils se sentent mieux dans une pièce personnalisée (décoration, plantes, photos, etc.). Enfin, des personnes préfèrent partager leur bureau avec des collègues qu’ils apprécient. Par conséquent, si vous voulez que vos salariés prennent du plaisir à revenir en présentiel et se réaclimatent rapidement, vous devrez tenir compte de leurs attentes pour repenser l’aménagement de vos locaux.
 

Retour au bureau des salariés : le mot de la fin

 
Le retour au bureau des collaborateurs ne signifie pas l’arrêt définitif du télétravail. Les modes présentiels et distanciels sont plutôt amenés à cohabiter durablement pour donner vie à une nouvelle organisation de travail. Toutefois, vous l’avez compris à travers cet article : la subtilité, c’est que chaque entreprise devra trouver sa propre formule pour fonctionner collectivement en tenant compte des aspirations individuelles de ses salariés. Dans ce contexte, Moortgat se tient à votre disposition pour accompagner vos managers et les former aux bonnes pratiques du management hybride.Les

Parlons de vos objectifs de formation !

Vous êtes à la recherche de méthodes éprouvées pour améliorer vos compétences en management et conduire votre équipe vers le succès ? Vous êtes au bon endroit ! Notre formation en management d’entreprise est conçue pour vous offrir les outils et techniques nécessaires pour devenir un leader inspirant.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonne toi à notre newsletter pour ne rien rater

Recevez les nouvelles de Moortgat 2 fois par mois !

Articles similaires

Design-sans-titre-46
Emootio

Qu’est-ce qu’un team building ?

Dans le monde professionnel, le travail en équipe est primordial. Un bon esprit d’équipe permet d’améliorer la productivité et la satisfaction des employés. Mais comment

Vous avez des questions sur nos formations ?

Vous êtes à un pas de transformer votre carrière et votre entreprise. Moortgat est l’organisme de formation qu’il vous faut ! Vous voulez savoir comment ?